Château de la Soie

Granois

Le Château de la Soie doit son nom Soie ou Mont de Seon à la forme anciennement francisée du mot patois seia, en français scie. Cette étymologie s’explique par le profil en dents de scie de l'arête rocheuse modelée par les glaciers.

Situé à une altitude de 872 m, ce château médiéval fut construit en 1219 par l'évêque Landri de Mont et suscita rapidement des difficultés avec les comtes de Savoie, car il représentait un obstacle à leurs projets de domination sur la région de Sion. Jusqu’en 1375, la Soie fut la résidence d’été préférée des évêques de Sion, car ils s’y sentaient plus libres et plus en sécurité qu'à Sion.

Ce château fut le théâtre d'une longue lutte entre l'évêque Guichard Tavelli et la famille de la Tour. Celle-ci déchaîna de graves troubles dans tout le Valais et s’acheva par la défenestration de l’évêque le 8 août 1375. Pendant les Guerres de Rarogne, en 1417, la forteresse fut pillée et brûlée. Les ruines subsistèrent encore longtemps, car les hommes de Savièse continuèrent à s'y fortifier pour s'opposer aux hommes de Conthey.

Des fouilles archéologiques ont montré la présence d’un premier hameau néolithique vers 4800 av. J.-C. : la colline de la Soie a donc 7000 ans d’histoire.

(Informations tirées de Vallesia, 1946, Louis Blondel)

Infos pratiques

Office du Tourisme de Savièse Case postale 143 1965 Savièse 027 395 27 37
Horaires d'ouverture Lundi, jeudi, vendredi de 09h00 à 12h00.
PA CAPONA